L’histoire de la rencontre entre un développeur immobilier et ses consommateurs

2561 1047 POTLOC INSIGHTS

Connaissez-vous le groupe Mach, leader québécois en immobilier commercial ?

Même si le nom ne vous rappelle rien, vous avez probablement visité un de ses centres commerciaux !

Ce développeur immobilier, propriétaire de 31 centres commerciaux et de 18 millions de pieds carrés d’espace immobilier au Québec s’est récemment lancé dans la création d’un centre commercial à Chambly, la ville québécoise à 30 kilomètres de Montréal.

Dès la pose de sa première pierre, la nouvelle zone d’achat nommée « Faubourg Carignan » y fait sensation. Jusqu’ici, la population locale augmentait de jour en jour et la zone péri-urbaine s’étendait sans que l’offre commerciale ne se développe en proportion. Pour les habitants, l’arrivée de nouveaux commerces de proximité est une très bonne nouvelle.

Interrogé sur l’aboutissement du projet, le maire, René Fournier déclarait avec joie dans le journal de Chambly :


Ça va donner une entrée extraordinaire à la Ville, ça va la rendre moderne. Depuis longtemps nous voulons des commerces et là, nos attentes se concrétisent. C’est juste le début


Le terreau d’implantation de la zone commerciale semblait particulièrement fertile, car très attendu par la population.

Pourtant, le Groupe Mach savait pertinemment qu’il devait constituer une offre commerciale à l’image des consommateurs locaux pour éviter de subir le même sort que les grands departements stores américains.

Saisissant sa chance de satisfaire un écosystème déjà sous son charme, le Groupe Mach fait appel à POTLOC pour interroger les citoyens locaux sur leurs besoins de consommation.

Grâce à une étude consommateur géociblée sur les réseaux sociaux, le promoteur immobilier a été capable de récolter à moindres coûts des informations précises sur l’offre commerciale désirée par les citoyens locaux. Ces informations constituent l’argumentaire nécessaire pour recruter des détaillants de qualité et les convaincre d’ouvrir boutique au Faubourg Carignan.

Une étude clientèle détaillée pour comprendre les habitants locaux

En moins d’un mois, 3 213 citoyens de la zone de chalandise ont donné leur avis dans un questionnaire fait sur mesure pour répondre aux besoins spécifiques du Groupe Mach. 7 956 visiteurs uniques ont eu l’occasion de s’exprimer et 40,4 % ont partagé l’offre commerciale de leurs rêves, montrant du même coup l’impatience des habitants pour de nouveaux commerces de proximité.


Il faut bâtir plus vite !
Christina, 36-50 ans, habitante de la zone primaire.


Les réponses obtenues ont permis d’obtenir des résultats particulièrement significatifs avec un niveau de confiance de 99 % pour une marge d’erreur de 2,27 %.

Les résultats de l’étude

Grâce au questionnaire, le profil sociodémographique des consommateurs locaux a été dressé, puis chaque profil de clientèle a été croisé avec le type d’enseignes et commodités désirées.

Les consommateurs de la zone de chalandise viennent à 50,8 % de Chambly et à 31 % de Carignan. Ils sont 76 % à habiter à moins de six kilomètres de la nouvelle zone commerciale du Faubourg Carignan.

Les habitants particulièrement investis dans la définition de l’offre commerciale locale souhaitent en priorité voir le développement de cafés et de bars (38 %), de magasins de mode ou d’accessoires (28 %) et des magasins d’alimentation (12 %).

Lorsqu’interrogés plus précisément sur leurs enseignes et services de proximité préférés, ils sont 43 % à vouloir un magasin à 1 dollar, 40 % à demander une clinique médicale et 31 % à souhaiter une enseigne de sport.

Ces informations granulaires sur les besoins des Chamblyens ont permis au professionnel de l’immobilier d’approcher des détaillants de qualité pour remplir les locaux vacants. Elles ont constitué une base solide pour construire la réputation de la zone commerciale et d’en assurer la fréquentation.


Le projet suscite beaucoup d’intérêt et il y a plusieurs négociations en cours pour la location d’espaces commerciaux. Nous ne pouvons malheureusement pas divulguer leur nom.
Sylvie Rousseau, directrice marketing du Groupe Mach.


À ce jour, le Faubourg Carignan a déjà vu fleurir un cinéma, un gym et une garderie, des établissements régulièrement demandés dans l’étude POTLOC.

Et le bouquet, c’est que l’étude a été l’occasion pour les futurs consommateurs d’exprimer leur inquiétude sur la difficulté à circuler, ce qui a permis aux autorités d’agir au plus vite !

Depuis ce temps-là, l’offre commerciale se développe au faubourg Carignan, au grand plaisir de ses résidents.